Critères de choix et qualités nutritionnelles des anchois

Sommaire

S'il est souvent cantonné à la garniture de pizzas ou à la case apéro, l'anchois n'en reste pas moins un mets de choix. En effet, ce petit poisson salé est intéressant à tout point de vue, tant pour ses qualités gustatives que nutritionnelles.

N'attendez pas qu'il soit éteint pour regretter qu'il ne soit pas dans votre assiette ! Le point sur un poisson qui mérite que l'on s'y arrête.

Quand et comment consommer l'anchois ?

Types d'anchois

L'anchois est un petit poisson au corps allongé et cylindrique qui vit dans les eaux côtières. Le terme "anchois" désigne en fait plusieurs espèces appartenant à la même famille. 

On trouvera principalement deux sortes d'anchois selon leur localisation :

  • Les anchois littoraux d'eaux saumâtres : on les trouve principalement sur nos côtes (sud Bretagne et embouchure de la Gironde), en méditerranée et dans l'étang de Thau.
  • Les anchois du large : on les trouve dans le golfe de Gascogne jusqu'en octobre. Ils ne reviennent sur le littoral qu'avec le retour du printemps.

Les saisons propices à l'anchois sont le printemps et l'automne, particulièrement les mois d'avril, mai et juin et septembre.

Utilisation en cuisine

Les anchois en conserve sont souvent préparés au sel (il faut alors les rincer sous l'eau avant de les incorporer à une préparation) ou à l’huile.

Ils peuvent aussi se consommer grillé, frit, en escabèche (ail, oignons et tomates) ou en assaisonnement pour des quiches, tartes, pissaladières ou sauces de viande.

Bienfaits de l'anchois

Au même titre que les poissons gras tels que le thon, le maquereau ou la sardine, l'anchois renferme de fortes qualités nutritives, telles que :

  • de la vitamine A : l'anchois est un des poissons les plus riches en vitamine A, une vitamine antioxydante qui protège l'organisme de l'attaque des radicaux libres ;
  • du fer et des vitamines PP ;
  • des Oméga 3 (acides gras monoinsaturés et polyinsaturés) : bénéfiques pour le cœur et les vaisseaux.

Anchois : un poisson menacé

Comme beaucoup d'autres poissons ces dix dernières années, l'anchois est aujourd'hui une espèce menacée. Victime de la surpêche et étant un poisson à vie courte (4 ans), les stocks se vident et l'anchois est aujourd'hui un poisson dont la consommation est à surveiller, selon l'Ifremer.

Il est à noter que l'anchois est un poisson peu affecté par la pollution au mercure qui frappe certaines espèces de poissons et que sa consommation est donc sans danger pour l'homme.

Cependant les poissons crus, ou marinés peuvent contenir des bactéries que seule la cuisson peut détruire. Il est donc recommandé d'en éviter la consommation aux femmes enceintes, aux jeunes enfants et aux personnes dont le système immunitaire est affaibli.

Pour en apprendre plus sur ce que le poisson peut faire pour vous :

Ces pros peuvent vous aider