Sommaire

Le crudivorisme fait de plus en plus d'adeptes. En effet, on dit que la cuisson ou la pasteurisation fait souvent perdre aux aliments certaines de leurs qualités nutritives. Zoom sur des mets qu'il vaut mieux consommer crus !

Fruits et légumes crus

Peler des fruits et légumes ou les cuire à trop haute température peut leur faire perdre leurs vitamines ou autres bienfaits. On pense notamment à la cuisson à la vapeur qui, si elle est bonne pour la ligne, est parfois trop intense pour des aliments fragiles. Ainsi, il faut éviter de cuire :

  • le brocoli : la consommation crue permet de profiter de la myrosinase, une enzyme qui aide le foie dans son travail de détoxication ;
  • l'ail : la consommation crue permet de bénéficier de l'hallucine, un composé qui aide à réguler la balance bon / mauvais cholestérol et qui aurait en prime des vertus antioxydantes et anti-inflammatoires ;
  • les jus de fruits : ceux achetés dans le commerce sont pasteurisés : ce procédé permet certes de tuer les bactéries mais détruit aussi les enzymes et les vitamines, il est donc préférable de les acheter frais ou, mieux, de les faire soi-même ;
  • le cacao : antioxydant, antigraisseux et antidéprime, le cacao perd de ses qualités nutritives si on le consomme transformé : mieux vaut acheter de la poudre de cacao pure.

 

Aliments issus d'un procédé de fermentation

Les aliments issus d'un processus de fermentation sont excellents pour le transit intestinal et, plus particulièrement, pour la flore intestinale.

Les choisir pasteurisés annihile une partie de leurs bienfaits.

Ainsi, il est préférable d'acheter des préparations au lait cru. De même pour les aliments exotiques, comme le kombucha, le miso... ou la choucroute.

Aliments crus, attention aux conditions d'hygiène !

Les aliments crus sont bons pour la santé... à condition qu'ils soient consommés dans d'excellentes conditions d'hygiène. Sinon, gare à l'intoxication alimentaire.

Traitement des fruits et légumes

Les fruits et légumes consommés crus doivent être :

  • conservés à l'air libre pour les premiers, dans le bac à légumes du réfrigérateur pour les seconds ;
  • bien lavés avant d'être dégustés ;
  • de préférence des produits issus de l'agriculture biologique ;
  • sans parties abimées, qui doivent être systématiquement ôtées.

Traitement des aliments issus d'un procédé de fermentation

Les aliments issus d'un procédé de fermentation, notamment les laitages, doivent :

  • être conservés au réfrigérateur ;
  • respecter scrupuleusement la chaîne du froid.

 

 

Pour approfondir le sujet :

  • Faites attention aux dates limites de consommation. Que risque-ton à manger des aliments périmés ?
  • Le végétalisme, à l'instar du crudivorisme, a le vent en poupe. Est-il bon pour la santé ?
  • Les aliments fermentés vous ballonnent. Faites le point sur ces désagréments grâce à notre page dédiée.

Ces pros peuvent vous aider