Que faut-il penser des surgelés ?

Sommaire

Dans un monde qui bouge de plus en plus vite, vous n'avez parfois pas le temps de cuisiner. Le recours aux surgelés est alors une alternative aux courses de produits frais qui demandent plus de préparation. Mais qui amène aussi tout un lot de questions.

Un légume surgelé vaut-il un légume frais ? Combien de temps pouvez-vous gardez vos surgelés ? Quelles précautions faut-il prendre ?

Autant d'interrogations que vous vous posez, et auxquelles notre astuce va répondre.

Les surgelés : comment ça marche ?

C'est au début du XXe siècle que des savants français et danois ont mis au point la technique de conservation par le froid, en transportant de la viande depuis Rouen jusqu'en Amérique Latine.

Depuis lors, cette technique de "surgélation" qui révolutionna l'alimentation est sensiblement restée la même. Elle est régie selon trois principes immuables :

  • Les produits à surgeler doivent être sains : fruits et légumes mûrs à point.
  • La mise en œuvre doit être précoce et rapide : juste après la cueillette pour les fruits par exemple.
  • La température doit ensuite impérativement rester inférieure ou égale à -18°C.

Privilégier les produits naturels surgelés

On pense encore souvent à tort que le recours aux produits surgelés est synonyme de mauvaise alimentation.

L'important, c'est plutôt de distinguer les surgelés dits "naturels" des surgelés dits "préparés". En effet, aux rayons surgelés des hypermarchés, on choisira plutôt des aliments visant à enrichir une alimentation saine :

  • Des légumes et fruits natures, conditionnés après cueillette, lavage et épluchage. Il n'y a aucune adjonction de sel, exhausteurs de goût et bien évidemment aucun conservateur.
  • Des mélanges simples pré-cuisinés type mélange de légumes ou salade de fruits, sans adjonction de matières grasses ou de sucre.

De nombreuses études ont montré que les nutriments et les vitamines des produits surgelés sont presque complètement préservés. Dans certains cas, ils peuvent même contenir davantage de nutriments que les produits frais.

C’est le cas des fruits et des légumes surgelés aussitôt après récolte. Ce procédé préserve leurs qualités nutritionnelles car ils sont rapidement traités (cueillis, lavés, épluchés) avant d’être refroidis à – 40 °C.

Attention aux plats préparés !

De l'entrée au dessert, on peut tout trouver dans les rayons surgelés et ainsi facilement constituer des repas sans n'avoir rien de plus à faire que d’enlever des protections plastique.

Commodes lors de déplacements ou de déjeuners sur le pouce, il conviendra de bien lire les étiquettes de ces plats préparés qui contiennent souvent beaucoup trop d'additifs tels que :

  • Du sel en trop grande quantité.
  • Des exhausteurs de goût (glutamate, aspartame, etc.), qui augmentent l'intensité de la perception olfacto-gustative (goût et/ou odeur) d'une denrée alimentaire.
  • Une forte teneur en glucide, signe de sucre ajouté.
  • De l'huile de palme ou autre surplus de matière grasse.

Quoi qu'il en soit, on vous conseille de limiter le recours aux plats préparés, quitte à vous préparer des plats surgelés "maison", en respectant quelques règles de base.

Bien congeler et décongeler ses aliments

Les aliments du supermarché

Tout d'abord, n’oubliez jamais qu'il ne faut en aucun cas recongeler un produit décongelé. Cela peut s’avérer dangereux pour la santé. Ensuite, voici quelques précautions à prendre :

  • Prévoir un sac isotherme afin d’éviter de rompre la chaîne du froid une fois vos produits achetés.
  • Choisir les produits surgelés en dernier afin qu’ils restent le plus longtemps possible au froid.
  • Ranger les surgelés en premier lorsque vous déchargez vos courses à la maison.
  • Si vous constatez qu’un produit est partiellement décongelé, ne le remettez en aucun cas au congélateur.

Congeler ses propres aliments

Un bon moyen d'éviter les graisses ajoutées et autres conservateurs est encore de prendre le temps de cuisiner ses propres produits frais puis de les congeler. Ainsi vous évitez :

  • La perte de produits frais que vous n'avez pas eu le temps de manger.
  • L'achat de produits industriels cuisinés, souvent trop riches et bien moins savoureux.

Il faudra cependant respecter quelques règles immuables en matière de congélation des aliments :

  • Ne congelez que les aliments très frais, sains et mûrs à point et congelez-les rapidement après leur achat.
  • Utilisez un emballage de qualité alimentaire (papier congélation ou tupperware).
  • Réglez le congélateur sur la position maximum (-24°C à -32°C) quelques heures avant l’opération. Ramenez ensuite le congélateur à sa température normale (-18°C) après quelques heures.
  • Préférez congeler vos aliments en petites portions, plus faciles à doser et plus rapides à décongeler.

Nos autres conseils pour manger plus sain :

Ces pros peuvent vous aider