Qualités nutritionnelles de la pomme de terre

Sommaire

La pomme de terre, originaire de la cordillère des Andes, est arrivée en Europe à la fin du 16e siècle. Mais ce n'est qu'au 18e siècle que la pomme de terre est consommée en France pour résoudre les problèmes de famine.

Pourtant la pomme de terre propose des bienfaits santé, parfois méconnus. Découvrez les qualités nutritionnelles de cet aliment populaire et incontournable.

Pomme de terre : féculent ou légume ?

La pomme de terre est un féculent. En effet, elle est majoritairement composée d'amidon, à l'instar des pâtes par exemple. Elle rejoint ainsi les 3 P : pain, pâte, pomme de terre. Elle peut être consommée jusqu'à satiété à chaque repas.

On hésite souvent à propos de la pomme de terre entre féculent et légume, car :

  • elle pousse dans le potager, comme de nombreux légumes (on la pense donc cousine avec la carotte ou le navet) ;
  • sa peau recèle tout de même quelques vitamines ;
  • elle est riche en eau.

Que renferme la pomme de terre ?

Voici ce que la pomme de terre apporte :

  • Des glucides complexes : elle offre ainsi une énergie durable au corps. Sa consommation est particulièrement recommandée chez les sportifs, les enfants... et tous ceux qui veulent éviter les "coups de barre".
  • Des fibres : la pomme de terre ne constipe pas mais favorise au contraire le transit. Le fait qu'elle soit riche en eau y contribue aussi.
  • De la vitamine C : elle est contenue dans la peau de la pomme de terre. Elle stimule ainsi le système immunitaire. Il faut savoir que les pommes de terre primeur (ou pommes de terre nouvelles) en contiennent 2 fois plus.
  • Du potassium et du magnésium : c'est une source intéressante de minéraux, favorables à la lutte contre les maladies cardiovasculaires ou encore le stress.

Toutefois, pour pouvoir profiter pleinement de ces éléments, il est recommandé de suivre les conseils du Haut Conseil de la Santé Publique qui, dans ses repères nutritionnels de février 2017, incite à « privilégier des fruits et légumes cultivés selon des modes de production diminuant l’exposition aux pesticides... » et précise que « le BIO est un mode de production limitant les intrants et constitue à ce titre un moyen de limiter l’exposition aux pesticides ». En effet, 59,1 % des pommes de terre qui ne sont pas issues de l'agriculture biologique présentent des résidus de pesticides (1,5 % d'entre elles dépassent les seuils européens autorisés).

Comment consommer la pomme de terre ?

Pour bénéficier des qualités nutritionnelles de la pomme de terre, il faut :

  • bien choisir son mode de cuisson ;
  • ne pas les peler avant de les cuire afin de profiter davantage de ses bienfaits ;
  • opter pour un mode de cuisson pauvre en matières grasses.

Les pommes de terre peuvent être consommées quotidiennement, en accompagnement ou en plat principal. La portion recommandée pour un adulte s'élève à 300 grammes par repas. Parfait, puisque ce tubercule est disponible toute l'année !

Pour approfondir le sujet :

Ces pros peuvent vous aider