Sommaire

Le kiwi fait partie des aliments aux nombreux bienfaits. Il contient, entre autres, des fibres, des antioxydants et de la vitamine C. Autant de ressources qui lui permettrait de prévenir l'apparition des maladies cardiovasculaires et de certains cancers.

Propriétés remarquables du kiwi

Une source d'antioxydants

Le kiwi est une mine d'antioxydants :

  • des acides phénoliques ;
  • des flavanes (épicatéchine, catéchine) ;
  • des procyanidines ;
  • des flavonols (quercétine, kaempferol), etc.

Tous ces éléments permettent :

  • de ralentir le vieillissement, notamment cutané ;
  • d'éviter un certain nombre de maladies, comme le cancer, en neutralisant les radicaux libres du corps.

Kiwi, riche en fibres

Deux kiwis procurent plus de 5 g de fibres. Or, les fibres permettent :

  • d'éviter la constipation ;
  • de prévenir certaines maladies cardiovasculaires.
  • dans une certaine mesure, de contrôler le diabète de type 2 et l’appétit (le kiwi favorise la satiété).

Kiwi et vitamines

Le kiwi regorge de vitamines :

  • vitamine C, source d'énergie et de vitalité ;
  • vitamine K, qui permet notamment de prévenir l'ostéoporose ;
  • vitamine B9, qui aide à prévenir l'anémie et les épisodes dépressifs ;
  • vitamine E, antioxydants.

Oligoéléments et minéraux

Le kiwi contient des oligoéléments, et notamment du cuivre, qui assurent :

  • la préservation et la régénération des tissus cellulaires, en participant à la formation du collagène ;
  • la respiration des cellules, en aidant au transport de l'oxygène dans le sang.

Il contient également du potassium, bon pour le coeur (si on ne dépasse pas une certaine dose), et du magnésium qui préserve entre autres l’équilibre musculaire et nerveux.

Vertus médicinales du kiwi

Kiwi, un aliment anti-cancer

Plusieurs études ont montré que :

  • Les personnes qui consommaient au moins un kiwi par jour augmentaient d'autant leur capacité à résister à l'oxydation et à ses conséquences néfastes.
  • Le kiwi, ou son jus (ou son extrait) serait plus efficace que la vitamine C seule.

Kiwi, panacée contre les maladies cardiovasculaires

D'autres études ont montré le potentiel protecteur du kiwi contre les maladies cardiovasculaires :

  • La consommation de 2 ou 3 kiwis par jour pendant environ un mois amènerait :
    • une diminution de l’agrégation plaquettaire,
    • une réduction des triglycérides sanguins.
  • Le kiwi est aussi excellent pour limiter le développement du « mauvais » cholestérol.
  • Chez les personnes hyperlipidémiques, la consommation régulière de kiwis :
    • améliorerait le profil lipidique (rapport bon et mauvais cholestérol),
    • augmenterait les taux sanguins de vitamines C et E.

Le kiwi, un atout contre la constipation

Le kiwi contient beaucoup de fibres alimentaires, sa consommation régulière contribue donc à réguler le transit sans irriter le colon.

Pour une bonne cicatrisation

Le kiwi favoriserait la cicatrisation des plaies :

  • Le kiwi est capable d'améliorer le processus de croissance de nouveaux vaisseaux sanguins (néovascularisation).
  • De plus, il possède des propriétés antibactériennes.
  • Il pourrait aussi être efficace dans le traitement des ulcères chroniques. 

Kiwi contre le stress et les insomnies

Le kiwi est riche en vitamines B, indispensables à la synthèse des neurotransmetteurs et donc au bon fonctionnement de notre système nerveux.

Au niveau psychologique, il lutte contre les effets néfastes du stress et réduit l’hyperémotivité, la fatigue nerveuse ou encore les maux de tête. Il participe également à l’apaisement du mental et est d’un grand soutien à l’intersaison automne-hiver, d'autant qu'il se cultive à cette saison.

Kiwi et risques d'allergies

Attention, chez certains personnes, le kiwi génère les mêmes réactions allergiques que les arachides ou d'autres fruits et légumes :

  • L'allergie démarre souvent par un rhume des foins.
  • Les allergies au kiwi peuvent donner :
    • des sensations de démangeaisons,
    • des brûlures à la bouche, aux lèvres et à la gorge,
    • de l'urticaire.
  • Les allergies au kiwi sont souvent associées à d'autres allergies : latex, pollen, banane, avocat, etc.

Pour approfondir :