Lécithine de soja : risques et utilité

Sommaire

Si la lécithine de soja a prouvé son utilité dans bien des cas, elle est susceptible de comporter des risques pour la santé.

Aujourd'hui au sein de nombreuses controverses, la lécithine de soja mérite-t-elle encore d'avoir la cote ? On fait le point dans cette astuce.

 

 

Lécithine de soja : fiche d'identité

La lécithine - ou plus scientifiquement phosphatidylcholine - est un lipide formé naturellement :

  • d'acides gras ;
  • de phosphates ;
  • de choline, vitamine du groupe B ;
  • de glycérol.

Il est d'ailleurs plus juste de parler des lécithines au pluriel, puisqu'elles peuvent être aussi bien d'origine animale que végétale. Au niveau de l'organisme humain, la phosphatidylcholine (autre nom de la lécithine), qui constitue une bonne partie de la bile, est produite par le foie. Elle a pour rôle :

  • de dissoudre les graisses contenues dans le duodénum ;
  • d'éviter que les particules lipidiques ne s'agglomèrent les unes aux autres, formant un excès de graisse.

Lécithine de soja : les risques

Il est scientifiquement reconnu que la lécithine issue de soja traitée chimiquement peut, à forte dose, représenter un risque de toxicité sur l'organisme. Ce risque est dû à la présence, dans ce produit :

  • de solvants chimiques mauvais pour l'organisme ;
  • de pesticides.

À des doses moindres, et en tant que simple complément alimentaire, la lécithine de soja ne présenterait toutefois aucun risque sur la santé. Il faut cependant savoir que :

  • La dose maximale journalière à ne pas dépasser est de 3,5 g dans le cas d'une supplémentation en lécithine de soja. Au-delà, certaines personnes peuvent être victimes :
    • d'allergies ;
    • de maux de tête modérés à violents ;
    • d'étourdissements ;
    • d'évanouissements ;
    • d'une baisse de la pression artérielle.
  • Plus de la moitié des cultures de soja dans le monde sont génétiquement modifiées. Or, il n'est pas certain que cette pratique soit sans risque :
    • il est ainsi vivement conseillé de ne pas administrer de lécithine de soja aux nourrissons et aux jeunes enfants ;
    • dans tous les cas, vérifiez bien la teneur en lécithine dans chaque aliment ou médicament que vous consommez ;
    • si vous constatez l'apparition de l'un des troubles décrits plus hauts, consultez un spécialiste.
  • La culture du soja dont on tire la lécithine de soja entraîne une déforestation outrancière :
    • cela a bien évidemment un impact considérable sur l'environnement à l'échelle planétaire ;
    • par exemple, le Brésil, grand producteur de soja, a vu la déforestation amazonienne progresser de près de 70 % ces dernières années.

Lécithine de soja : quelle utilité ?

On ne peut cependant pas ignorer que la lécithine de soja peut s'avérer bénéfique pour la santé. Ses vertus sont scientifiquement reconnues, d'autres sont encore à l'étude. On peut toutefois dire aujourd'hui que la lécithine de soja :

  • prévient la chute des cheveux et favorise leur croissance ;
  • protège le système cardiovasculaire ;
  • soulage les pathologies chroniques du foie ;
  • favorise le fonctionnement :
    • des cellules ;
    • du cerveau ;
    • du foie ;
  • aide à prévenir l'hypercholestérolémie ;
  • lutte contre les amas graisseux accumulés sur les parois artérielles.