Vitamines de synthèse : aussi bonnes que les naturelles ?

Sommaire

Chacun d’entre nous peut avoir besoin d’une supplémentation en vitamines. Pour choisir en toute connaissance de cause et ne pas nuire à son organisme, mieux vaut savoir différencier les vitamines synthétiques des vitamines naturelles.

Assimilation par l’organisme, innocuité, efficacité : qu’en est-il vraiment ? Toutes nos infos pour vous aider !

Vitamines de synthèse : ses particularités

On les appelle aussi vitamines synthétiques ou vitamines chimiques :

  • Elles sont produites par des laboratoires.
  • Leur structure est différente de celles des vitamines naturelles sur le plan :
    • moléculaire ;
    • chimique.
  • Les vitamines de synthèse peuvent être :
    • médicalement prescrites ;
    • ou achetées en pharmacie ou parapharmacie sans ordonnance.

Chaque gélule a une teneur non négligeable en additifs synthétiques, métaux lourds et autres excipients. Elle peut parfois contenir des bactéries génétiquement modifiées. Ainsi, on y trouve :

  • du chlore ;
  • du nitrate ;
  • de l’hydrochloride ;
  • de l’acétate ;
  • du succinate ;
  • du bitartrate ;
  • du gluconate ;
  • du sel, etc.

Depuis quelques années, les vitamines synthétiques n’ont plus aussi bonne presse qu’auparavant, certaines d’entre elles pouvant provoquer des effets non souhaités sur l’organisme :

  • À dose élevée, certaines vitamines de synthèses peuvent s’avérer dangereuses, comme :
    • la vitamine B6 ;
    • la vitamine C ;
    • la vitamine E.
  • Des vitamines non naturelles peuvent également perturber la bonne absorption, par l’organisme, d’autres vitamines.

Vitamines naturelles : à puiser dans les fruits et légumes

C’est dans les légumes et les fruits que l’on trouve les vitamines indispensables à notre santé :

  • Elles sont naturelles et parfaitement assimilées par l’organisme.
  • La teneur en vitamine est bien mieux conservée dans des aliments :
    • crus ;
    • très légèrement cuits à la vapeur ou en papillote.
  • Ils sont également dénaturés, s’ils sont :
    • exposés à une chaleur intense ;
    • cuits pendant un laps de temps excessif ;
    • conservés dans de mauvaises conditions ;
    • conservés trop longtemps après leur récolte : en quelques heures seulement, certains végétaux perdent plus de la moitié de leur teneur en vitamines.

Il est indispensable de varier l’alimentation afin d’avoir un apport quotidien de vitamines suffisant au bon fonctionnement de l’organisme.

Pour approfondir le sujet :