Sommaire

Le gingembre est une racine riche en minéraux. Il est aussi pauvre en sodium, ce qui signifie qu'il ne contient pas de sel. Végétal aux multiples bienfaits, il est utilisé en cuisine depuis des millénaires.

Pour vous, nous nous sommes penchés sur les innombrables déclinaisons culinaires du gingembre, allié de votre régime et ami de votre palais !

Gingembre : un aliment sain et savoureux

En plus de ses vertus gustatives, le gingembre est excellent pour la santé :

  • Pauvre en sodium, il permet de relever les plats sans sel.
  • En outre, il est très peu calorique :
    • Fraîche, cette racine parfumée vous fournit 60 calories pour 100 g.
    • Elle est ainsi idéale pour agrémenter des plats dans le cadre d’un régime minceur, aidant à limiter à la fois le sucre, le sel et le gras.

Les saveurs du gingembre varient suivant son état de maturité :

  • Jeune, il est tendre et juteux :
    • Sa saveur est alors fraîche et acidulée.
    • On peut le consommer cru, en marinade par exemple.
  • Mûr, il devient fibreux, presque sec, avec un goût plus prononcé. Il peut alors être râpé et cuit avec les plats.

Gingembre comme condiment

Originaire de Chine, d’Inde et de Malaisie, le gingembre est utilisé comme condiment depuis plus de 5 000 ans. Il n'est pas récent dans nos contrées non plus, puisqu'il y est apparu il y a 2 000 ans, importé par des marchands arabes :

  • Sa saveur originale se mêle aussi bien aux plats salés qu’aux plats sucrés.
  • En effet, son goût change en fonction de son état et de son mode d'utilisation (cru, cuit, frais, séché, etc).
  • On le retrouve dans divers mélanges d’épices :
    • garam masala ;
    • curry ;
    • ras-el-hanout ;
    • quatre-épices, etc.

Gingembre : idéal pour assaisoner tous types de plats

Dans les plats salés

Le gingembre peut être utilisé dans les entrées, les plats ou les desserts. Pour ce qui est des plats salés :

  • Pelé, puis coupé finement en lamelles ou râpé, il accompagne les salades. Pensez par exemple à l'ajouter dans une vinaigrette composée :
    • d'huile ;
    • de vinaigre ;
    • de miel ;
    • de sauce soja.
  • Il est particulièrement apprécié avec :
    • le poisson ;
    • les viandes blanches ;
    • les légumes.
  • Il s'utilise aussi dans :
    • les plats sautés ;
    • les currys ;
    • les soupes ;
    • les ragoûts à l'orientale.

Dans les plats sucrés

Le gingembre peut également agrémenter les plats sucrés :

  • Pelé, puis coupé finement en lamelle ou râpé :
    • Il accompagne les fruits, en compote ou en confiture.
    • Il peut aussi s'utiliser dans les cakes et les gâteaux.
  • Haché finement, il est excellent dans de la crème fouettée.
  • Confit ou cristallisé, il devient une exquise friandise.
  • Il peut aussi être utilisé ainsi dans la composition de biscuits ou de gâteaux.
  • Séché et moulu, il convient :
    • aux pains et pâtisseries ;
    • aux confiseries ;
    • aux puddings ;
    • aux entremets.
  • Enfin, et bien sûr, il parfume le pain d’épices !

Dans la cuisine japonaise

Mariné dans le vinaigre, le gingembre est un indispensable de la cuisine japonaise :

  • Le gingembre mariné est appelé gari au Japon.
  • On le sert avec :
    • les sushis ;
    • les sashimis ;
    • les nouilles orientales ;
    • la tempura.

Il sert à se rafraîchir le palais entre chaque bouchée.

Le gingembre en boisson

Boissons fraîches

On retrouve également le gingembre dans des compositions plus insolites, comme dans la boisson canadienne "ginger ale", gazeuse et sans alcool. Le gingembre peut en effet se consommer en boisson :

  • Par exemple, laissez-vous tenter par le fameux hypocras, déjà apprécié au Moyen-âge :
    • un bon vin ;
    • du miel ;
    • des épices, cannelle, coriandre, girofle ;
    • et, bien sûr, du gingembre.
  • Vous connaissez peut être aussi la bière de gingembre produite à la Jamaïque, connue sous l’appellation anglaise "ginger beer".
  • Plus près de chez nous, en Charente, on fabrique une liqueur à base de cognac et de gingembre, "Domaine de Canton Ginger Liqueur".
  • Enfin, à Carouge, en Suisse, une liqueur de gingembre artisanale est produite sous le nom 'La Givrée, la liqueur qui se boit gelée'.

Thés ou tisanes

Le gingembre convient très bien aux boissons chaudes :

  • Il peut, par exemple, être ajouté à l’eau du thé.
  • En outre, il constitue une bonne base pour les infusions, à prendre à la fin du repas :
    • Faites chauffer ½ cuillère à café de gingembre râpé avec trois ou quatre graines de cardamome (plante aromatique originaire d'Inde) dans du lait ou de l'eau.
    •  Filtrez et dégustez frais ou chaud.

Conservation du gingembre

Le gingembre peut être conditionné de différentes manières. Il a donc des modes de conservation variés :

  • Frais, il se garde plusieurs semaines au réfrigérateur (en évitant toutefois l'humidité).
  • Sec, le gingembre se conserve dans un récipient hermétique et à l’abri de la lumière.
  • Il peut être congelé. Plus encore, le gingembre encore congelé est plus facile à râper et à travailler.
  • Si vous cultivez le gingembre, vous pouvez employer les jeunes pousses lorsqu'elles mesurent sept ou huit centimètres. Vous pouvez alors :
    • les faire sauter façon chinoise ;
    • les faire mariner à la japonaise, dans un mélange de vinaigre de riz, de sucre ou de miel, et d'huile de sésame.

Pour approfondir la question :