Curcuma : ses nombreuses propriétés médicinales

Sommaire

Que vous soyez cuisinier émérite ou débutant, vous avez sûrement déjà entendu parler du curcuma. Si vous avez besoin d'une séance de rattrapage, sachez qu'il s'agit d'une épice, de couleur jaune-orangée, qui peut s’utiliser seule ou avec d’autres épices pour former des mélanges comme le colombo, le curry ou encore le massalé (garam masala).

Elle est notamment utilisée pour fabriquer le colorant alimentaire industriel E100. Mais elle possède surtout des effets anti-inflammatoires, antiseptiques, antibactériens, et antioxydants.

 

 

Rôle du curcuma dans la prévention du cancer

Les Indiens sont de grands consommateurs de curcuma. Or, on s’est aperçu qu’à âge égal, ils ont :

… que les Occidentaux et ce, malgré un environnement bien plus pollué. Le curcuma pourrait donc jouer un rôle préventif contre le cancer (il permet aussi de réduire un état précancéreux de la prostate, la néoplasie intra-épithéliale).

Mais ses effets bénéfiques ne s’arrêtent pas là. Il semblerait en effet que le curcuma joue aussi un rôle alors même que le cancer est déjà là, en :

  • inhibant la transformation de cellules normales en cellules cancéreuses et la prolifération des cellules tumorales ;
  • aidant l’organisme à détruire les cellules cancéreuses (il lutte contre le stress oxydatif) ;
  • diminuant l’inflammation (responsable de dysfonctionnements immunitaires et métaboliques en chaîne) ;
  • empêchant le développement des vaisseaux sanguins qui nourrissent la tumeur.

Le curcuma a ainsi fait a preuve de son efficacité sur des cancers du col de l'utérus débutants, des cancers de la peau (en rétrécissant les tumeurs), des métastases hépatiques, des cancers du côlon et la polypose recto-colique familiale.

Le curcuma est également une aide au traitement par chimiothérapie et par radiothérapie puisqu’il potentialise leur action. Il optimise l'action et améliore la tolérance des traitements chimiothérapeutiques à base de gemcitabine, de paclitaxel, de docétaxel et d'oxaliplatine. Il pourrait aussi réduire leurs effets indésirables.

En revanche, il est préférable d'éviter de consommer du curcuma deux jours avant et après les traitements chimiothérapeutiques à base de camptothécine, de doxorubicine, de méchloréthamine, de cyclophosphamide et de vincristine car il pourrait en inhiber les effets.

Nettoyage du système digestif

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a noté l'efficacité du curcuma pour traiter :

  • les maux d’estomac ;
  • les nausées ;
  • la perte d'appétit ;
  • les sensations de lourdeur (gaz, ballonnements).

Les bienfaits du curcuma sur le système digestif ne s'arrêtent pas là :

  • Il stimule et protège le foie et favorise l’excrétion de la bile (ce qui peut prévenir la formation de calculs).
  • Il peut protéger la muqueuse gastrique et aider à détruire la bactérie responsable de la plupart des ulcères gastriques et duodénaux (il est efficace contre l'Helicobacter pylori).
  • En régulant la flore intestinale, il peut également agir sur le syndrome du côlon irritable, la maladie de Crohn et la rectocolite hémorragique.

Ce qu'on sait moins, c'est que le curcuma aide également à lutter contre le diabète, notamment en raison de sa capacité à faire baisser la glycémie. Sans compter qu’il retarde l’apparition et l'évolution de la cataracte due au diabète. Il aide aussi à diminuer le taux de mauvais cholestérol.

Intérêt du curcuma pour le cerveau

La curcumine est intéressante au niveau cérébral car elle est bonne pour les capacités intellectuelles.

Cette action est telle que le curcuma est recommandé pour lutter contre la maladie d'Alzheimer (prévention et ralentissement de son évolution). En effet, la curcumine favorise d'élimination de la bêta-amyloïde qui est à l'origine des difficultés de transmission des informations dans le cerveau des malades d'Alzheimer. Elle réduit également les fibrilles qui sont caractéristiques de cette maladie.

Propriétés anti-inflammatoires du curcuma

Le curcuma, allié aux traitements adéquats, pourrait également être un allié pour soigner diverses inflammations comme :

  • les rhumatismes(un traitement à base de curcumine conduirait à une amélioration des symptômes de polyarthrite) ;
  • les tendinites ;
  • les névralgies ;
  • les sciatiques ;
  • l'arthrite.

D'une façon plus générale, il prévient le vieillissement cellulaire et diminue les inflammations postopératoires. Il est également intéressant pour aider à traiter les troubles cutanés tels que l'acné, l'eczéma et le psoriasis.

Différentes formes du curcuma

Vous trouverez le curcuma sous différentes formes :

Compléments alimentaires

Il existe des compléments alimentaires contenant 100 % de curcumine ou au moins 95 % de curcuminoïdes. Choisissez ces compléments avec soin et demandez l’avis de votre pharmacien ou de votre médecin.

Poudre

Vous trouverez aussi le curcuma sous forme de poudre. Préférez-la pure car dans les mélanges, vous ne pourrez guère contrôler la quantité exacte de curcuma. Choisissez-la bio de préférence.

Néanmoins, gardez en tête que parsemer sa nourriture de curcuma ne permet pas de véritablement profiter de ses vertus thérapeutiques. En effet, notre intestin éprouve des difficultés à capter les molécules de curcumine qui sont trop volumineuses et très facilement éliminées par notre métabolisme. Il faut donc en consommer environ une cuillerée par jour (pas plus).

Décoction

Vous pouvez également réaliser des décoctions de racines de curcuma. Pour cela, mettez deux cuillerées à café de racines concassées dans de l'eau et faites bouillir 3 minutes et infuser une dizaine de minutes. Buvez cette préparation à raison de deux ou trois bols par jour.

Cataplasme

Pour profiter des vertus dermatologiques du curcuma, utilisez-le sous forme de cataplasme en délayant une cuillère à café dans un peu d’eau et en l'appliquant trois fois par jour (attention, il va teinter la peau).

Huile essentielle

Enfin, sachez que l’huile essentielle de curcuma peut aussi vous aider à soigner vos problèmes digestifs.

Consulter la fiche pratique Ooreka

Plus de conseils pour profiter des qualités exceptionnelles des aliments pour votre santé :