Comment bien choisir ses pêches, nectarines et brugnons ?

Sommaire

Les pêches, brugnons et nectarines sont des valeurs sûres de l'été, très prisés des consommateurs. Vous pourrez en trouver sur les étals dès mai, notamment en provenance d'Espagne. À partir de juin et jusqu'à septembre, nous trouvons pléthores de pêches et nectarines françaises, en provenance des Pyrénées-Orientales, du Gard, des Bouches-du-Rhône et de la Drôme. Notre astuce vous aide pour bien les choisir dans les marchés.

Pêches, brugnons et nectarines : comment les différencier ?

Il existe quelque 300 variétés de pêches, issues du prunus persica qui peut produire des fruits :

  • de forme ;
    • ronde ;
    • plate ;
    • allongée ;
  • à peau ;
    • lisse ;
    • veloutée ;
  • à chair ;
    • rouge ;
    • jaune ;
    • blanche.

Production

La nectarine et le brugnon, dont le goût est très similaire, font partie de ces 300 variétés et sont le résultat d'une mutation naturelle du pêcher.

Ils ne sont donc pas, comme le veut une croyance populaire, des hybrides de pêche et de prune, ou pêche et abricot, mais bien des variétés de pêches à part entière.

Aspect de chaque variété

Alors que la pêche possède une peau duveteuse, la nectarine, quant à elle, a la peau lisse, tout comme le brugnon.

Mais contrairement à celui-ci, la pêche et la nectarine ont en commun leur noyau non adhérent à la chair du fruit.

Comment choisir vos pêches ?

Il est pratiquement impossible de conseiller une variété plutôt qu'une autre puisqu'elles sont toutes commercialisées pendant une dizaine de jours pour céder la place à une autre.

Fragilité du fruit

Le principal inconvénient de la pêche réside dans sa fragilité, elle supporte très mal les chocs dans les transports et une pêche trop mûre risque de se transformer en bouillie une fois sur les étals.

La nectarine, quant à elle, supporte mieux les manipulations ainsi que les transports.

Goût et toucher

Une pêche mûre est caractérisée par son parfum sucré et sa chair souple. Concernant la nectarine et le brugnon, il s'agit des mêmes critères, mais leur peau ne doit comporter aucune tâche.

Vous pouvez également les choisir un peu plus dures si vous souhaitez les conserver quelques jours, mais il ne faut pas qu'elles soient trop précoces, car elles auront du mal à mûrir.

Comment conserver les pêches, brugnons et nectarines ?

Les pêches nécessitent d'être épluchées à cause de leur peau duveteuse :

  • Elle est un terrain propice au développement des bactéries.
  • Elle a subi de nombreux traitements.

Concernant les brugnons et les nectarines, il suffit de bien les laver à l'eau froide.

Conservez vos nectarines à température ambiante si elles ne sont pas trop mûres. Mieux vaut les disposer dans la corbeille à fruits sans les empiler car elles se mettraient à pourrir très rapidement.

Vous pouvez très bien congeler vos fruits. Il convient pour cela de les couper en deux, les dénoyauter, les faire blanchir deux minutes dans de l'eau citronnée, ce qui leur permettra de garder leur couleur.

Comment cuisiner les pêches ?

Les pêches se déclinent facilement et dans de nombreux plats. Elles sont très appréciées des enfants car elles sont faciles à mâcher et très sucrées.

Sucré : desserts

Les pêches, nectarines et brugnons sont très bons en salades de fruits, compotes, ou confitures et se marient bien avec la menthe, les fruits rouges et la cannelle. On apprécie aussi la saveur qu'ils apportent à un simple fromage blanc.

Ils se cuisinent également en crème, sorbet, et mousse, flan, clafoutis, sabayon, gratin ou notamment associés à du chocolat en crumble.

Salé : plats

Il est également possible de les mêler à de la viande dans des plats salés tels que le canard, le poulet et la crevette.

Consultez nos autres contenus sur les plantes, les fruits et les légumes !

Ces pros peuvent vous aider